Festival international de jazz : La 7ème édition prévue du 28 avril au 6 mai à Bamako

Le Festival international de Jazz à Bamako (Fijab), plus connu sous le nom de “Jazzy Koum Ben”, tiendra sa 7ème édition du 28 avril au 6 mai 2017 à Bamako. Cette manifestation culturelle est née de l’initiative de l’association “Nyon Kon Koum Ben”, créée en 2008 et a pour ambition de faire de Bamako la capitale africaine du Jazz.


Selon la présidente de l’association, Mme Zoé Dembélé, le but que s’est fixé “Nyon Kon Koum Ben” dès la 1ère édition du Festival, en 2009, est de “promouvoir l’émergence de propositions musicales innovantes au Mali, en favorisant la rencontre entre musiciens de toutes générations venus d’horizons différents. Il s’agit de proposer des échanges artistiques importants (rencontres entre instrumentistes, mais aussi entre disciplines artistiques) entre artistes maliens et internationaux autour du jazz et des musiques approchantes, fusion et world music, par exemple”. Au programme de Jazzy Koum Ben 2017, outre la célébration de la Journée internationale du Jazz, instaurée par l’Unesco tous les 30 avril, il y aura des concerts, jam sessions, master classes, démonstrations musicales, lectures publiques, ateliers d’initiation à divers instruments, débats, expositions et animations en milieu scolaire et dans divers espaces publics.
Parmi les artistes internationaux invités, le Marocain Majid Bekkas, le Français Fabrice Devienne, le Guinéen Sékouba Bambino Diabaté, le Belge Maxime Lenssens, qui animera la phase II d’un atelier d’initiation à la batterie, et le Nigérien Dias.  De grosses pointures maliennes seront aussi de la fête, comme Cheick Tidiane Seck, Habib Koité, Bassékou Kouyaté, Koko Dembélé ou l’orchestre mythique Kanaga de Mopti. La célèbre Chorale de la Cathédrale de Bamako donnera un concert.
A noter également une série de projections de films et présentations d’instruments et une conférence-débat sur le thème : “Quel rôle actif pour nos légendes musicales dans la transmission des savoirs”, avec des invités prestigieux du “Mystère Jazz de Tombouctou”, du “Super Biton de Ségou” et de l’ “Orchestre Kanaga de Mopti”, entre autres.

Dès l’ouverture officielle de Jazzy Koum Ben, le vendredi 28 avril à l’Institut Français du Mali, et jusqu’à sa clôture, le weekend suivant au Palais de la Culture, de nombreux lieux bamakois accueilleront ses activités: la Maison des Jeunes, le CAMM, l’INA, des établissements scolaires et places publiques de la Commune III, le Musée National du Mali, entre autres.

Lu 121 fois

Éléments similaires (par tag)