L’inoxydable diva malienne Oumou Sangaré prouve avec un nouvel album rafraîchissant, Mogoya, qu’elle règne toujours sur la musique africaine.

Sortie le 7 juin, la vidéo d’un des meilleurs titres de l’album, « Kamelemba », a suscité la polémique sur Internet.

8 ans après son dernier album, Oumou Sangaré revient sur le devant de la scène avec une fournée spécialement consacrée aux maux de la société.

Oumou Sangaré, diva malienne de la musique, est l’invitée phare du festival 100 % Afriques de La Villette. Un sacré clin d’oeil pour cette artiste hors-norme.
N’est pas Diva qui veut. En arrivant si tard à la rencontre de l’artiste malienne, on ne s’attendait pas à un accueil aussi chaleureux.

Entretien avec la grande chanteuse malienne, Oumou Sangaré, porte-parole des femmes et business woman accomplie. Un parcours entre modernité et traditions.

Son dernier “bébé” est né en 2009 et s’appelait Seya. Huit ans après, la diva du Wassoulou se prépare à revenir dans les bacs au grand bonheur de ses millions de fans impatients de savourer les fruits de son incomparable inspiration. “Bi-Mogoya” (les relations humaines), ainsi s’appellera le nouvel opus.

Le nouvel album “Mogogna” de la diva du Wassoulou, Oumou Sangaré, sera dans les bacs à partir du 7 mai prochain. Il comportera 9 à 10 titres, selon l’artiste qui était face à la presse, le dimanche dernier.

La diva du Wassoulou, Oumou Sangaré,  était face à la presse dimanche pour annoncer la sortie de son nouvel album le 7 mai 2017. “Bi Mogoya”, le titre de l’album, compte quatorze chansons.

Après le Cameroun ou la diva africaine participe à un festival avec le Kundé d'Or Dicko Fils,Oumou Sangaré déposera ses valises un Burkina Faso.