Bamako, c’est chaud avec M !

  • Maliweb
  • mardi, 31 janvier 2017 16:24
  • Publié dans Célébrités
  • Lu 491 fois

REPORTAGE. Matthieu Chedid, Toumani, Sidiké Diabaté et Fatoumata Diawara chantent le “Mali debout” sur la scène de l’Institut français.

En déboulant au premier soir du 26 janvier, avec sa guitare, sur la scène de l’Institut français du Mali qui accueillait pour la seconde édition le Festival Acoustik Bamako (FAB), Matthieu Chedid parle d’une « folie d’être là », à Bamako, capitale du Mali.
« C’est de la folie ! »

Mais la folie, en l’occurrence, était celle du baptême live d’un nouvel album. Devant un public majoritairement composé d’expatriés, dans une salle de 350 places, en mode « intime et sécurisé » comme l’a souhaité l’initiateur et directeur artistique du festival, le grand maître de la kora, Toumani Diabaté. La capitale du Mali, qui vient d’accueillir le sommet Afrique-France, a vécu dans ce cadre, trois soirs durant, un festival célébrant la rencontre et la résistance par la culture, autour du lancement de « Lamomali », en grande première mondiale. Depuis quelque temps, Toumani Diabaté suggérait vivement à M de composer un album au son pop où se rencontreraient leurs univers, l’Afrique et l’Occident. Pour ne pas dire la France et le Mali. « Lâche-toi ! » a-t-il dit à M, avec lequel il a joué à plusieurs reprises, leurs cordes résonnant de concert.

Votre avis compte. Laissez un commentaire

Éléments similaires (par tag)

Connectez-vous pour commenter