Kettly Noël, inoubliable folle Spécial

Kettly Noël, inoubliable folle déroule une scène de ménage à Avignon.

En pleine thématique « Afrique » le Festival d’Avignon nous convie à la première de reprises du répertoire de Kettly Noël.

Le programme commence par Tichélbé de la chorégraphe Kettly Noël, inoubliable folle dans le film Timbuktu du réalisateur Abderrahmane Sissako.

Disons le tout de suite, cette pièce tient ici beaucoup à la qualité des deux danseurs Ibrahima Camara et Oumaïma Manaï qui apportent fraicheur et engagement. Au milieu de plaques de taule ondulées se déroule une scène de ménage qui expose les relations Hommes – Femmes en Afrique et, en l’occurrence pour cette pièce, à Bamako, constatées par Kettly Noël… Si le propos apparaît clairement, la construction systématique se voit aussi laissant un peu sur sa faim une œuvre déjà ancienne que la chorégraphe réactive pour l’occasion sans avoir trop voulu la modifier, comme pour faire apparaître les coutures… Pourquoi pas, mais du coup, au regard des autres propositions, cela dessert la pièce.

A propos de Kettly Noël

Danseuse, chorégraphe et actrice née en Haïti installée à Bamako, elle dirige aujourd'hui le Festival Dense Bamako Danse et le centre culturel Donko Seko, un espace de formation, de création chorégraphique et de développement de la danse contemporaine comme outil de socialisation au Mali.

Votre avis compte. Laissez un commentaire

Évaluer cet élément
(1 Vote)
  • Dernière modification le mardi, 11 juillet 2017 05:04
  • Taille de police
Connectez-vous pour commenter