A l’affiche de deux films tournés en Afrique, Wallay de Bernie Goldblat, et Wùlu, le thriller malien signé Daouda Coulibaly, Ibrahim Koma est à un tournant de sa carrière. Entretien.

Pas moins de sept films représentent le Mali pour la compétition officielle de la 25è édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) qui  se tient du 25 février au 4 mars 2017. Parmi lesquels, un sérieux prétendant à l’Étalon d’or.

Le long métrage de Daouda Coulibaly, réalisateur Franco-malien est le seul film malien parmi les vingt en compétition au Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO 2017).